Congregation des Petites Filles de Saint-Joseph Congregation des Petites Filles de Saint-Joseph
  Historique

Rose de Lima Dauth, fondatrice

Monsieur Antoine Mercier, p.s.s., co-fondateur

Les premières demeures

Première Maison-mère

Deuxième Maison-mère

Troisième Maison-mère

 

AccueilHistoriqueMissionVocationPour nous joindre

Troisième Maison mère - Pierrefonds - 1971

Depuis quelques années, les religieuses se rendent compte que leur Maison mère de la rue Sherbrooke est devenue désuète. Un jour ou l'autre, elles auront à faire face à un problème majeur, et devront se transporter dans un endroit plus paisible et dans un édifice plus moderne. Elles savent par leur histoire que la Providence leur réserve encore des croix, des souffrances, des angoisses et des incompréhensions, comme par le passé; elles sont habituées à tout; depuis plus de cent ans, elles ont travaillé dans le violet de l'humiliation et le noir de certains orages. Mais les grâces sans nombre reçues de Dieu, la vénération affectueuse du clergé raniment leur courage et leur confiance.

En 1963, durant la neuvaine préparatoire à la fête de saint Joseph-Ouvrier, la Communauté fait la découverte d'un magnifique terrain à Pierrefonds, sur le boulevard Gouin, en vue de la construction d'une nouvelle Maison mère. L'on poursuit les démarches relatives à cette affaire, et munie des autorisations requises, la Congrégation devient propriétaire du dit emplacement par la signature du contrat devant notaire.

En 1970, le permis de construire est obtenu de la Cité de Pierrefonds. C'est le 12 août que commencent les travaux par la bénédiction du terrain et la levée de la première pelletée de terre. Les travaux vont bon train pour se terminer en septembre 1971.

Maison Mère

Bénédiction de la nouvelle Maison mère à Pierrefonds (26 septembre 1971)

En ce radieux dimanche, tous et toutes s'acheminent avec joie vers Pierrefonds, le soleil est resplendissant et la nature est en fête; c'est la présente Dédicace de la nouvelle Maison mère, incomparable présent du ciel ! « Ô ma joie quand on m'a dit : Allons à la maison du Seigneur »! Ps 121.

La cérémonie est présidée par Monseigneur Valérien Bélanger, délégué de Monseigneur Paul Grégoire, archevêque de Montréal. De nombreux invités sont présents : prêtres, particulièrement des Messieurs de Saint-Sulpice, les représentantes et représentants de diverses communautés religieuses, les laïques dont les membres de l'équipe de construction et leurs épouses, et bon nombre de Petites Filles de Saint-Joseph venues pour la circonstance.

Impression des visiteurs

Paysage

St JosephSite merveilleux - Endroit magnifique, près de l'eau, entouré de beaux arbres - Belle maison, bien éclairée, sobre mais très fonctionnelle. L'oeuvre est d'une grande simplicité, mais elle n'est pas dépourvue de talent ni de bon goût.

Le transfert des religieuses se déroule sans incident. La vie reprend son cours dans des locaux tout neufs. Les soeurs peuvent jouir de la tranquilité, car la nouvelle Maison mère, sise dans un endroit de solitude et de beauté, est un discret appel à servir le Seigneur dans une vocation de choix en faveur du sacerdoce ministériel.

Transfert des Restes exhumés de M. Mercier, p.s.s., co-fondateur

Inoubliable circonstance : le 20 décembre de cette même année, on transporte le précieux trésor! Le Père fondateur vient établir sa demeure au milieu de ses filles dans la nouvelle Maison mère. Sa présence sera précieuse et réconfortante. Auprès de ce vénéré Père, les soeurs viendront chercher lumière, conseil dans diverses circonstances difficiles, et appui stimulant dans la montée parfois ardue de la perfection religieuse.

L'aujourd'hui de la Congrégation

La Congrégation a connu dans le passé une floraison de vocations qui a permis de participer aux divers services énumérés plus haut, et dans diverses maisons cléricales où il y avait joie et bonheur.

Les années ont passé...; à l'instar d'autres religieuses, le recrutement devenu plus difficile, les autorités ont dû se résoudre à retirer nos services dans différentes maisons. Ce n'était pas de gaîté de coeur. Cependant, notre charisme n'a pas changé pour autant. La prière pour l'Eglise et le Sacerdoce se continue toujours et se fait plus intense que jamais. Confiantes en la Providence et en l'assistance de notre Protecteur saint Joseph assisté de notre bienveillante Fondatrice, nous prévoyons que des personnes généreuses qui se joindront à nous, deviennent davantage des adjointes des prêtres, des chargées de pastorale, de liturgie, de catéchèse, et peut-être aussi chargées de cours auprès des aspirants au sacerdoce. Elles aideront les prêtres et les futurs prêtres là où ils sont, mais d'une façon renouvelée, selon les besoins actuels de l'Eglise.


© 2003-2017 Petites Filles de Saint-Joseph. Tous droits réservés.
Dernière mise à jour Montréal
Version pour
imprimante  Imprimer
Commentaires
Recommander
Menu